18 mars 2023 Articles scientifiques

Effets prospectifs du soutien par les pairs et des rôles de genre sur la santé mentale et le fonctionnement au travail des travailleurs de la protection de la jeunesse exposés à des événements potentiellement traumatiques

Contexte :

Les travailleurs en protection de la jeunesse (TPJ) sont régulièrement exposés à des événements potentiellement traumatiques (ÉPT), notamment à des comportements agressifs de la part des usagers. Certaines études montrent que le soutien par les pairs peut réduire les impacts négatifs de l’exposition à l’agression. Au-delà du soutien spontané par les pairs, les pairs aidants peuvent être formés pour soutenir leurs collègues dans le cadre d’un processus plus structuré. Les pairs aidants ont une connaissance approfondie des défis auxquels sont confrontés les travailleurs dans leurs organisations. C’est pourquoi ils sont dans une position idéale pour favoriser la confiance et l’ouverture de la part des travailleurs qui ont été exposés à un ÉPT.

Objectifs : Cette étude visait à évaluer les effets d’un programme de soutien par les pairs sur la santé mentale et le fonctionnement au travail des TPJ exposés à un ÉPT, tout en considérant l’effet modérateur des rôles de genre.

Participants :

Les participants ont été recrutés dans deux centres de services sociaux pour jeunes (CSSJ) au Canada et ont été évalués un mois (n = 176), deux mois, (n = 168), six mois (n = 162) et 12 mois (n = 161) après l’exposition à un ÉPT.

Trois groupes ont été formés :

  • les travailleurs du premier CSSJ qui ont reçu un soutien par les pairs (groupe d’intervention),
  • les travailleurs de la première CSSJ qui n’ont pas reçu de soutien par les pairs (premier groupe contrôle),
  • les travailleurs de la deuxième CSSJ où aucun programme de soutien par les pairs n’était disponible (second groupe contrôle).

Méthodes :

Des modèles mixtes linéaires ont été utilisés pour comparer les trois groupes dans le temps.

Résultats :

  • Le groupe d’intervention ne différait pas des groupes contrôles sur les variables de résultat à tous les points de temps.
  • Les rôles de genre n’ont modéré aucun effet.
  • Cependant, en comparaison au premier groupe contrôle, le groupe d’intervention a obtenu un score plus bas sur les rôles de genre masculin, ce qui suggère qu’une masculinité plus faible peut faciliter les comportements de recherche d’aide.

Conclusion :

  • Les résultats soulignent la nécessité d’améliorer l’intervention de soutien par les pairs, de compléter cette intervention par d’autres formes de soutien et de promouvoir des changements organisationnels qui favoriseraient le bien-être des travailleurs et qui faciliteraient leur rétablissement à la suite d’un ÉPT.

Auteurs : Stéphane Guay, Alexandre Lemyre, Rocio Guédé, Robert-Paul Juster , Steve Geoffrion (2023)

Cliquer ici pour l’article complet

En lire davantage

26 novembre 2023 Articles scientifiques

Applications mobiles pour les personnes affectées par un événement traumatique : Revue systématique de résultats qualitatifs

Résumé vidéo L’accès à des interventions efficaces visant à réduire l’impact de l’exposition à des[...]

Lire plus
19 novembre 2023 Événements

Midis à savoirs : Le trauma psychologique et les risques associés

Les Midis à savoirs sont une initiative du centre d’excellence multidisciplinaire du CIUSSS de l’Est de[...]

Lire plus
25 septembre 2023 Notre Revue

LES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES AU SERVICE DE LA SANTÉ MENTALE

Le Traumag est revue de vulgarisation scientifique du Centre d’étude sur le trauma. Elle a pour objectif de rendre[...]

Lire plus