22 juillet 2023 Articles scientifiques

Évaluation longitudinale et déterminants de la détresse psychologique à court et à long terme dans un échantillon de travailleurs de la santé pendant la pandémie de COVID-19 au Québec, Canada

INTRODUCTION : Certaines études ont démontré l’impact négatif de l’urgence pandémique COVID-19 sur le bien-être des travailleurs de la santé. Cependant, peu de recherches ont fait état d’une évaluation longitudinale de la détresse psychologique et ont examiné les déterminants de sa durée et de son évolution dans le temps.

La présente étude vise à explorer l’impact de l’urgence pandémique sur la santé mentale des travailleurs de la santé en adoptant un modèle longitudinal et en évaluant la santé mentale comme une combinaison de symptômes cliniques interreliés (état de stress post-traumatique, dépression et anxiété).

Méthodes : Des données ont été recueillies chaque semaine au moyen d’une application mobile pendant et après la première vague de COVID-19 dans la province de Québec, au Canada, en 2020.

Les 382 participants ont été divisés en trois groupes :

  1. « résilients » (RES) s’ils ne manifestaient pas de détresse psychologique de niveau clinique pendant le suivi.
  2. « détresse à court terme » (STD) si la détresse dépassait le seuil clinique pendant 1 à 3 semaines.
  3. « détresse à plus long terme » (LTD) si elle se manifestait pendant quatre semaines ou plus, même si ce n’était pas de manière consécutive.

Résultats : Dans notre échantillon, près des deux tiers (59,4 %) des travailleurs de la santé n’ont pas manifesté de détresse modérée ou sévère pendant la période de surveillance.

  • La détresse à court terme était la réaction de détresse la plus courante, affectant près d’un tiers des participants.
  • La détresse psychologique à plus long terme n’est apparue que dans un pourcentage plus faible (12,6 %) de cas, sous la forme d’une combinaison de symptômes post-traumatiques, dépressifs et anxieux sévères.
  • Le stress professionnel perçu était le facteur de risque le plus important ; en outre, les facteurs de risque et de protection individuels, péritraumatiques, professionnels et familiaux étaient susceptibles d’influer de manière significative sur la réaction au stress.

Auteurs.trices : Filippo Rapisarda, Nicolas Bergeron, Marie-Michèle Dufour, Stéphane Guay, Steve Geoffrion

Pour l’article complet, Cliquer ici !

 

En lire davantage

26 novembre 2023 Articles scientifiques

Applications mobiles pour les personnes affectées par un événement traumatique : Revue systématique de résultats qualitatifs

Résumé vidéo L’accès à des interventions efficaces visant à réduire l’impact de l’exposition à des[...]

Lire plus
19 novembre 2023 Événements

Midis à savoirs : Le trauma psychologique et les risques associés

Les Midis à savoirs sont une initiative du centre d’excellence multidisciplinaire du CIUSSS de l’Est de[...]

Lire plus
25 septembre 2023 Notre Revue

LES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES AU SERVICE DE LA SANTÉ MENTALE

Le Traumag est revue de vulgarisation scientifique du Centre d’étude sur le trauma. Elle a pour objectif de rendre[...]

Lire plus